Canada en liberté » Guide de voyage » Charme canadien » 10 plats québécois incontournables

10 plats québécois incontournables

Beaucoup de marques et de firmes de restauration des États-Unis se sont implantées dans les terres du nord. Cependant, l’identité gastronomique québécoise reste très forte et l’on y trouve une foule de plats traditionnels et d’emblèmes, comme le fameux sirop d’érable ou la viande de caribou. Les curieux assouviront leur soif de curiosité culinaire et les plus timides pourront facilement trouver de quoi se sustenter avec de bons produits locaux et une cuisine familiale typique.

Quoi de mieux qu’un voyage au Québec pour découvrir nos spécialités ?

Les mets emblématiques

Comment ne pas aborder la gastronomie du Québec sans parler de la poutine ? Il s’agit probablement du plat local le plus populaire sur le continent européen. Cette énorme assiette de frites est recouverte de fromage fondu (souvent du cheddar en grains) et de sauce brune de type barbecue ou à base de bouillon de viande.

Poutine, Québec

© Fotolia – Fudio

Le ragoût de pattes de cochon, si son nom sonne étrangement à nos oreilles, est un met que l’on sert lors des repas de fête. Ce mélange de porc et de boulettes de bœuf est servi assaisonné de cannelle, de clous de girofle et de sirop d’érable. Il peut être servi avec des « oreilles de crisse », des morceaux de lard frits.

Ragoût aux pattes de cochon

© Fotolia – Jörg Lantelme

Les soupes ont la part belle dans la cuisine du Québec. Il en existe une grande variété. On retiendra cependant la soupe aux pois et à la viande, qui en est une variante historique. Ainsi que la soupe au fromage et à la bière, pour son originalité.

Soupe aux pois et à la viande

© Fotolia – Fotek

Du côté des spécialités plus régionales, on trouve un certain nombre de plats à base de poissons et de fruits de mer, notamment dans les îles de la Madeleine ou en Gaspésie. Le homard s’y décline en recettes bouillies, à la bière et aux herbes et aux épices, accompagné de crevettes et de truites dans les salades marines.

Salade de homard

© Fotolia – Tomas24

Si vous voulez boire une spécialité alcoolisée, tournez-vous vers le Bloody Caesar, une version locale du Bloody Mary constituée de vodka, sauce Worcestershire, clamato, sauce piquante et sel au céleri.

Cocktail Bloody Caesar

© Fotolia – Jrwasserman

Des plats consistants à base de viande

Le pâté chinois, quant à lui, n’a en réalité pas grand chose d’oriental. Il s’agit plutôt d’une sorte de hachis Parmentier auquel s’ajoute du maïs. On raconte qu’il servait de nourriture principale aux ouvriers asiatiques, nombreux dans la région au XIXe siècle.

Pâté chinois

© Fotolia – Msheldrake

Grande consommation est aussi faite de fèves aux lards cuites au sirop d’érable, plat typique de la cuisine paysanne qui évoque les trappeurs du nord et les pionniers de l’Amérique.

fèves aux lards cuites au sirop d'érable

© Fotolia – Martin Turzak

Enfin, la tourtière a ceci de particulier que sa recette varie selon les régions. Il s’agit d’une tourte à la viande épicée de cannelle ou de clous de girofle, dont les garnitures d’oignon, de céleri et d’autres légumes varie selon les familles.

Tourtière Canadienne

© Fotolia – Martiapunts

Desserts et sucreries variés

Les tartes aux fruits sont très populaires, on en trouve de toutes sortes : aux bleuets (myrtilles), au sucre, aux fraises, ou encore aux noix de pécan.

Tarte aux myrtilles

© Fotolia – HandmadePictures

Concernant les friandises, les « tire sur la neige » se dégustent en trempant un bâtonnet dans du sirop d’érable glacé à même la neige, alors que les « queues de castor » se présentent sous forme de pâte frite que l’on recouvre de chocolat, d’épices et de sucre.

Dessert Tire sur la neige

© Fotolia – Mbruxelle

Bon appétit !