Canada en liberté » Guide de voyage » Informations utiles » Quand partir dans l’ouest canadien ?

Quand partir dans l’ouest canadien ?

Avec un hiver humide et un été sec, l’extrême Ouest canadien est l’une des régions les plus tempérées du pays. Ici, l’hiver est rigoureux, mais supportable.

Regroupant quelques-uns des parcs nationaux les plus grandioses du pays, en famille ou entre amis, l’Ouest canadien est une destination nature incontournable, quelle que soit la saison.

Entre climat tempéré et hivers rigoureux

La région située aux alentours de Vancouver jouit d’un climat tempéré grâce à l’influence du courant de Kuroshio dans l’océan Pacifique, mais l’hiver la côte est en proie aux tempêtes et vents violents. Pour bénéficier d’un nombre d’heures d’ensoleillement suffisant, l’été est la période idéale pour entreprendre un long séjour dans cette région.

Hiver parc national de Jasper, Ouest Canada

© Fotolia – Robmurney – Ouest Canada

Le printemps et l’été, saisons idéales pour découvrir les parcs nationaux de l’Ouest canadien

En mai, les températures moyennes frôlent les 10 °C à Banff, mais dans les Rocheuses, les conditions varient fortement d’une année à l’autre. D’ailleurs, selon les records enregistrés annoncés par Météo Media, on note une différence de près de 35 °C entre mai 1999 et mai 2001.

Les mois de juillet et août voient les voyageurs affluer. C’est la période idéale pour visiter Victoria. De là-bas, vous pourrez partir à la rencontre des orques qui se trouvent au large des îles de Juan de Fuca. Comptez une moyenne de 22 °C et des précipitations très rares. L’été à Osoyoos, en Colombie-Britannique, il n’est pas rare qu’il fasse plus de 30 °C, mais l’endroit est aussi connu pour ses nuits fraîches proches de 0 °C. Le slogan de la ville ? « Canada’s warmest welcome » ! L’endroit est réputé pour ses greens, ses randonnées pédestres et son lac.

Osoyoos, Colombie-britannique, Ouest Canada

© Fotolia – James_wheeler – Ouest Canada

L’automne et l’hiver, balades et sports d’hiver pour un voyage inoubliable

De la mi-septembre à la mi-octobre, les tonalités de couleurs vous enchanteront. Le parc Wells Gray, tout comme le Lac Louise et le Lac Moraine situés dans le parc national de Banff, sont des endroits à privilégier à cette période de l’année. Par contre, de début novembre à la mi-décembre, il fait trop chaud pour jouir des plaisirs de la neige et trop froid pour les visites en pleine nature. D’ailleurs, les principaux centres d’intérêt sont fermés.

Lac Louise en Automne, Alberta ouest Canada

© Fotolia – Jenifoto – Alberta, Canada

Mais dès que l’hiver est bien installé, osez le Nord-ouest canadien, les températures pouvant descendre jusqu’à -35°C selon les régions ! Optez pour des raids en motoneiges, des balades en raquettes ou à skis et si votre chemin vous mène dans le Yukon, à la frontière des États-Unis, vous assisterez peut-être à la Yukon Quest, célèbre course de chiens de traîneaux qui s’y déroule au mois de février.

Yukon quest, Ouest Canada

© Fotolia – Troutnut – Yukon, Canada

Avril, dernier mois de la saison hivernale, est la période idéale pour profiter des joies des sports d’hiver dans les Rocheuses. Les températures moyennes y sont légèrement positives avec près de 3 °C et des journées ensoleillées, ce qui n’altère en rien la qualité de la neige : il y tombe encore jusqu’à 35 cm à cette époque de l’année.

Rocheuses canadiennes en hiver, Colombie-britannique, Ouest Canada

© Fotolia – Little Tomato Studio – Parc national Yoho, Canada